actualités20182019

FCMR INSIDE – LA SAISON DE NOS ARBITRES

Retrouvez dès aujourd’hui une nouvelle rubrique, plongez au coeur du FCMR avec des reportages sur les acteurs du club, histoire de les connaitre un peu plus sur ce qu’ils font et mettre un peu plus en lumière les rôles importants qu’ils accomplissent. On passe donc en revue les arbitres sur ce premier volet.

Ils sont indispensables à la tenue des rencontres ; souvent critiqués, parfois applaudis, ils ont des missions passionnantes mais délicates. On vous propose un retour sur nos hommes en noir, les arbitres du FCMR. Leur rôle d’arbitre, leur sentiment sur cette saison, vous saurez tout ou presque sur Nico, Lilian et Fabrice …

                                         

Nicolas TAPON

44 ans

Lilian GIRAUD

18 ans

Fabrice BERNARD

37ans

Une rapide présentation sur votre situation professionnelle et personnelle, dites-nous tout…

 

LG Je suis actuellement en terminale ES au lycée Jean XXIII aux Herbiers, et l’année prochaine j’irai en école de commerce à Nantes.

FB Pacsé à Aline OUVRARD originaire de MOUCHAMPS (ville où nous vivons depuis 2015), nous avons 2 filles de 5 ans, 3 ans et un garçon de 4 mois. Je travaille chez OUEST PIECES AUTO LOGISTIQUE aux ESSARTS depuis 2008 et y suis PROMOTEUR PNEUMATIQUES.

NT je suis chauffeur routier depuis 1994.

 

Comment s’est passée cette période de confinement ? vous en avez profité pour vous replonger dans les règles de l’arbitrage ?

 

LG Pour ma part j’ai revu quelques règles d’arbitrage où je me posais des questions durant ce confinement. Sinon ça a été une période durant laquelle je pratiquais mon sport quotidien pour garder la forme mais j’ai dû aussi faire mes leçons.

 

FB La période de confinement s’est bien déroulée car nous avons la chance de ne pas avoir été touché par l’épidémie. Concernant l’arbitrage j’ai fait les TESTS fournis par le DISTRICT DE VENDEE.

NT compliqué au départ mais qui s’est plutôt bien passé dans l’ensemble et non je n’ai pas révisé l’arbitrage.

Comment vous est venu votre souhait de devenir arbitre ? Avez-vous joué au foot avant ?

 

LG Je ne savais plus si je devais continuer à faire du foot encore du fait de la séparation de l’entente avec Ardelay mais je ne voulais pas arrêter le sport non plus donc j’ai décidé de me lancer dans l’arbitrage afin de rester dans le milieu du foot.

FB Je suis devenu arbitre des suites d’une deuxième hernie discale qui m’a empêché de continuer la pratique du football en tant que joueur. Voulant rester acteur je me suis dit que l’arbitrage pouvait être un bon compromis. Je connaissais un peu le rôle d’arbitre du fait que mon père l’eût été par le passé.

NT j’ai joué de l’âge de 6 ans jusqu’à 30 ans et ensuite j’ai commencé l’arbitrage pour rester dans le foot.

 

Votre parcours personnel dans l’arbitrage, à quel niveau vous arbitrez ?

 

LG J’arbitre aussi bien des jeunes de 15 ans à 19 ans et le niveau peut varier de district à régional.

 

FB J’en suis au tout début de ma carrière car ce fût ma première saison (9 matches), j’évolue en D4 et comptes bien ne pas rester à ce niveau-là. Je suis un compétiteur dans l’âme.

NT j’ai commencé en Promotion 2ème Division pour arbitrer en D1 dix ans plus tard au centre et depuis je suis spécifique à la touche en R3 et D1

 

 Comment s’est passée cette saison sur les terrains du coin, l’accueil dans les clubs, les réactions sur le rectangle vert ?

 

LG Ma saison sur les terrains de foot s’est très bien passée, je n’ai eu aucun mal à arbitre ou du moins aucunes chose graves, l’accueil dans les clubs étaient différent selon le club où j’allais mais je garde en mémoire que la plupart du temps j’étais très bien accueilli.

 

FB la saison s’est très bien déroulée et même mieux qu’imaginée. C’est amusant d’arbitrer des joueurs contre lesquels tu as pu être confronté.

NT malgré le confinement j’ai réussi à faire 20 matchs qui se sont plus ou moins bien passés. L’ambiance est de plus en plus mauvaise au niveau des spectateurs et des bancs de touche qui se permettent de nous parler mal et nous on ne peut rien leur dire. Avec les joueurs, ça se passe plutôt bien ! Quant à l’accueil, ça se passe bien à part dans les gros clubs.

 

Un fait marquant cette saison qu’il soit positif ou négatif ?

 

LG Il y a un fait qui m’a marqué sans doute car il était négatif c’était de voir mon collègue qui arbitrait au centre avoir les yeux larmoyants à la fin d’un match à cause des supporters qui n’arrêtaient pas de gueuler envers lui. Ça m’a beaucoup éprouvé.

FB mon premier match de retour dans le SUD VENDEE, 7 cartons dont un rouge et malgré tout des entraîneurs qui viennent vous féliciter pour votre match (un réel soulagement)

NT l’arrêt brutal de la saison.

 

Votre meilleur souvenir dans votre vie d’arbitre ?

 

LG Le séjour à Nieul sur l’Autize avec tous les arbitres en formation qui a été un bon moment de rencontre et de bonne humeur.

FB L’obtention de mon diplôme, car ma vie d’arbitre est bien trop courte pour en avoir d’autres

NT quand j’ai arbitré au centre la demie finale saint Etienne  Palluau contre Montournais Menomblet en criterium devant beaucoup de monde et une ambiance extraordinaire et en plus après je montais en D1.

 

Selon vous, quelles sont les qualités pour être un bon arbitre ?

 

LG déjà je pense calme, mais surtout ne pas se faire influencer par les autres ou encore justement ne pas les écouter

FB être droit dans ce que l’on fait, honnête et savoir anticiper certaines situations

NT le calme et la sérenité pas toujours facile et rester humble et savoir reconnaître nos erreurs.

Un message à faire passer au sein du club ?

 

LG Non pour moi

FB un grand merci pour l’accueil réservé depuis 4 saisons et surtout respectez les arbitres car sans eux il n’y a pas de matches.

NT Pensez que l’on aime bien que cela se passe bien où qu’on aille arbitrer et qu’on aime bien que cela se passe bien dans notre club avec les autres arbitres. N’oubliez pas qu’entre arbitres, on se parle et que tout se sait !

 

Merci à nos 3 arbitres pour vos témoignages ! On vous souhaite le meilleur pour la suite de vos carrières respectives sur et en dehors des terrains.

A bientôt pour d’autres reportages, vive le foot, vive le FCMR !!!